Puede usar las teclas derecha/izquierda para votar el artículo.Votación:1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (5 votos, promedio: 5,00 sobre 5)
LoadingLoading...

Sante

Deux exercices pour retrouver calme, tranquillité et sérénité

Si vous pensez que vous ne surmonterez jamais vos problèmes d’anxiété, deux exercices pratiques simples peuvent vous aider à retrouver le calme, la sérénité et la tranquillité, selon Pedro Moreno, MD, en psychologie.

Vous vous inquiétez trop depuis des mois ou des années? Avez-vous également une préoccupation intense pour votre santé, ou avez-vous peur de devenir fou ou de perdre le contrôle et de faire des choses que vous ne voulez pas faire?

“Ce sont des signes qu’il souffre d’anxiété, une émotion qui naît de l’anticipation d’une éventuelle menace, et dans laquelle notre capacité à penser et à imaginer le futur génère une série de pièges mentaux qui nous rendent anxieux”, selon Pedro Moreno, PhD en psychologie. (Murcie, Espagne, 1968).

Pour Moreno (www.clinicamoreno.com), qui est l’auteur de huit livres sur l’anxiété et ses remèdes, le dernier intitulé «Anxiété chronique. Un guide pour les patients (et impatients) », nous retrouvons le calme, la sérénité et la tranquillité,« en désactivant ces pièges mentaux ».

“Pour nous libérer de l’anxiété, nous devons apprendre à observer notre esprit sans être emporté par nos pensées et nos émotions, à accroître la conscience de ce que nous pensons lorsque nous nous sentons mal et à réduire le besoin de contrôler ce qui se passe dans notre esprit lorsque nous sommes mauvais” fait-il remarquer.

Pour ouvrir la voie vers la sérénité et le calme mental, le Dr Moreno propose deux exercices pratiques qu’il utilise avec ses patients, tant en séances individuelles qu’en thérapies de groupe, et qui découlent de nombreuses années d’expérience.

Le journal émotionnel

Cet exercice nous invite à observer nos esprits pour pouvoir reconnaître, vivre et diriger, comment l’anxiété se fabrique.

Pour apprendre à reconnaître les causes et les conditions associées à l’émotion anxieuse, ce psychologue recommande de répondre à ces questions lorsque vous vous sentez mal:

Situation.

Où étais-je, avec qui, que fais-je et que se passait-il juste avant de me sentir mal?

Pensées. Quelles pensées ou images mentales me sont venues à l’esprit après ce qui s’est passé? Qu’est-ce qui m’inquiétait à l’époque? Pensiez-vous que quelque chose pouvait mal tourner? Étais-je en train de me juger ou de juger les autres? Vous souvenez-vous d’une erreur du passé? Qu’est-ce qui m’inquiète maintenant? Que dois-je penser de tout cela qui se passe dans mon esprit? Je pense que ça peut être dangereux?

Émotions. Me suis-je senti anxieux, effrayé, nerveux, triste, en colère, coupable? À cette époque, l’une des sensations de mon corps était-elle effrayante (la pression dans ma poitrine ou ma tête, les battements de son cœur)?

“Notez quelles émotions vous avez eues et quelles sensations corporelles les ont accompagnées”, recommande Moreno.

«Et si ces sentiments vous faisaient peur, qu’avez-vous pensé quand vous en avez pris conscience? Étiez-vous inquiet? Avez-vous imaginé quelque chose qui vous a fait vous sentir encore pire? “

Moreno recommande de prendre des notes le plus tôt possible et d’essayer d’écrire, même si l’on se trompe, car «le fait d’introduire cette activité volontaire oblige l’esprit à démarrer d’autres zones du cerveau et, comme effet secondaire, les émotions douloureux, ils peuvent être atténués ».

“Il peut également arriver que la prise de conscience de pensées menaçantes augmente notre inconfort”, mais en tout cas, “si nous voulons nous sentir mieux, nous devons d’abord bien savoir ce qui nous fait vraiment souffrir”, dit-il.

Relaxation musculaire consciente

En plus de prendre conscience de nos pensées et émotions, il est également important que nous prenions conscience de nos sensations corporelles, selon ce psychologue.

Pour atténuer les états de tension émotionnelle, il propose une technique simple, consistant à prêter attention au corps, à la différence entre l’état de tension et celui de relaxation musculaire, et s’il est possible de commencer à relâcher cette tension.

Moreno suggère de pratiquer cette technique dans un endroit calme, allongé sur un lit ou un tapis, avec des vêtements confortables et le téléphone déconnecté:

• Attirez l’attention sur le corps.

Cet exercice consiste à resserrer et détendre différents groupes musculaires, en étant conscient de chaque zone que nous resserrons, des sensations qui se produisent lors du resserrement et de la façon dont elles changent lorsque nous relâchons la tension.

“Si vous réalisez que vous pensez à autre chose, arrêtez-vous un instant et reconnectez-vous aux sensations du groupe musculaire sur lesquelles nous travaillons”, suggère-t-il.

Moreno conseille d’effectuer la procédure de resserrement et de sensation des sensations produites par cette tension (pendant 5 secondes) puis de relâcher cette tension et d’observer les sensations relaxantes qui se produisent lors du relâchement (de 15 à 20 secondes), deux fois de suite, dans chacune des groupes musculaires suivants:

– Poing et bras droit (serrant et relâchant).

– Poing et bras gauche (de même).

– Jambe droite (comme pousser quelque chose avec l’orteil).

– Jambe gauche (similaire).

– Dos (cambrant légèrement pour sentir la tension).

– Ventre (comme pousser le bouton du pantalon ou de la jupe avec).

– Les épaules vers l’avant (en les soulevant du matelas).

– Epaules dos (poussant contre le matelas).

– Cou (en poussant la tête contre le matelas).

– Visage (pressant les yeux, la mâchoire et la langue contre le palais).

– Front (levant les sourcils).

Ensuite, nous devons attirer l’attention sur la zone abdominale, en remarquant comment l’air entre et quitte notre corps pendant que nous inspirons et expirons, sans forcer la respiration, pendant environ cinq minutes.

“Ouvrez ensuite votre attention et ressentez votre corps dans son ensemble. Remarquez comment la force de gravité vous tire contre le lit, ressentant son poids et sa chaleur. Enfin, restez une minute ou deux, en réalisant ce moment de détente, sans vous concentrer sur aucun sentiment ou pensée », conclut Moreno.

(26 juin 2020, EFE / REPORTAJES / PracticaEspañol)

(Traduction automatique)

L'actualité vidéo connexe (novembre 2012):


Noticias al azar

Multimedia news of Agencia EFE to improve your Spanish. News with text, video, audio and comprehension and vocabulary exercises