Puede usar las teclas derecha/izquierda para votar el artículo.Votación:1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (1 votos, promedio: 5,00 sobre 5)
LoadingLoading...

Science

Ils détectent des lacs d’eau salée sous le pôle sud de la planète Mars

Londres / Sous le pôle sud de la planète Mars, il y a des lacs d’eau salée liquide de différentes tailles, comme décrit par une équipe internationale de scientifiques dans la revue “Nature Astronomy”.

Les chercheurs pensent que les zones humides qu’ils ont détectées dans cette région martienne sont dues à des masses qui restent à l’état liquide, malgré les basses températures, grâce à une forte concentration de sels de perchlorate.

Auparavant, l’une de ces régions sous la surface de la planète rouge avait déjà été identifiée sur la base des données de l’un des instruments à bord du vaisseau spatial européen Mars Express, bien que le débat sur sa nature et sa composition ne soit pas encore clos. .

Le groupe de Roberto Orosei, de l’Université Roma III, en collaboration avec des chercheurs d’Australie et d’Allemagne, ont maintenant utilisé les techniques utilisées par les satellites terrestres qui suivent l’Antarctique afin de réanalyser les données originales du radar de Mars Express, connu sous le nom de MARSIS.

L’appareil a commencé à collecter des informations sur la planète en 2005, après avoir été lancé avec le vaisseau spatial en 2003.

Après plusieurs années d’acquisition de données, le manque de preuves claires de l’eau liquide sous les calottes glaciaires martiennes a conduit les scientifiques à penser que, s’il existait, le liquide serait plus profond qu’ils ne l’avaient pensé.

En 2018, cependant, une réinterprétation de ces explorations a révélé un lac de 20 kilomètres de large dans la région connue sous le nom d’Ultimi Scopuli.

Le travail publié ce lundi, auquel participent plusieurs des auteurs de cette étude originale, tente d’apporter un éclairage nouveau sur cette découverte et d’étendre son analyse.

Résultats

Pour ce faire, ils ont exploré une région de 200 sur 350 kilomètres carrés autour de l’endroit où le premier lac a été détecté.

Leurs résultats “corroborent la découverte initiale” d’une “masse stable d’eau liquide chez Ultimi Scopuli” en utilisant “une technique différente de celle indépendante”, décrit le texte publié dans “Nature Astronomy”.

Dans le même temps, ses travaux ont mis au jour «un scénario plus vaste et complexe, avec des plaques d’eau omniprésentes autour du lac sous-glaciaire».

Les conditions physiques, géologiques, climatiques et topographiques qui permettent l’existence de ces masses liquides font encore débat, soulignent les scientifiques.

Dans le même temps, ils soulignent que des solutions aqueuses hypersalines ont été trouvées sur Terre dans des zones sous-glaciaires à des températures «bien inférieures au point de congélation de l’eau».

Compte tenu de ces preuves, ils proposent que la forme la plus plausible d’eau liquide sous la calotte glaciaire martienne soit la saumure de perchlorate, une solution aqueuse à plus de 5% de concentration de sel. (29 septembre 2020, EFE / PracticaEspañol)

(Traduction automatique)

Actualités en vidéo (juillet 2018):


Comprensión y vocabulario

Lee la noticia y responde a las preguntas

Congratulations - you have completed Lee la noticia y responde a las preguntas.

You scored %%SCORE%% out of %%TOTAL%%.

Your performance has been rated as %%RATING%%


Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Question 1
En general, el texto habla de...
A
cuándo fue descubierto el primer lago del planeta Marte.
B
un satélite que fue lanzado en 2003 para recopilar información sobre Marte.
C
unos lagos de agua líquida que han sido hallados en Marte.
Question 2
En el texto se dice que...
A
los científicos desmienten que haya agua en Marte.
B
el agua de todos esos lagos que han sido detectados está completamente congelada.
C
esos lagos que han sido detectados se hallan bajo el polo sur del planeta rojo.
Question 3
Según el texto...
A
hace unos años los científicos pensaron que si hay agua en estado líquido, esta estaría a mayor profundidad de lo que pensaban.
B
hasta ahora no se había descubierto ningún lago en Marte.
C
se ha descartado que haya una relación entre la existencia de zonas húmedas con una alta concentración de sales de perclorato.
Question 4
Leyendo el texto entendemos que...
A
acaba de lanzarse al espacio un satélite para que recopile más información sobre Marte.
B
ya no hay ningún tipo de debate relacionado con la superficie del planeta Marte.
C
se confirma que hay agua en estado líquido en Ultimi Scopuli.
Question 5
En el vídeo se dice que...
A
los científicos creen que ese lago podría ser un depósito biológico.
B
ese lago no se parece en nada a los grandes lagos de agua líquida hallados en la Antártida.
C
ese lago no está por debajo de la superficie de Marte.
Question 6
La expresión "a fin de" significa...
A
"en resumen".
B
"para".
C
"de este modo".
Question 7
Se llama "planeta rojo"...
A
al planeta Júpiter.
B
al Sol.
C
al planeta Marte.
Question 8
El término "marciana" hace referencia...
A
al mar.
B
al planeta Marte.
C
a algo que es extraño.
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Toutes les questions que vous n'avez pas complétées sont marquées comme incorrectes. Obtenir les résultats
Il y a 8 questions à compléter.

Noticias al azar

Multimedia news of Agencia EFE to improve your Spanish. News with text, video, audio and comprehension and vocabulary exercises.