Puede usar las teclas derecha/izquierda para votar el artículo.Votación:1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (1 votos, promedio: 5,00 sobre 5)
LoadingLoading...

Monde

La Chine ratifie une loi controversée sur la sécurité, selon les médias de Hong Kong

Pékin / Le Comité permanent de l’Assemblée populaire nationale (ANP, législatif) de Chine a ratifié mardi la loi controversée de Hong Kong sur la sécurité, ont rapporté les médias de Hong Kong.

Des sources citées par le South China Morning Post ont indiqué que la loi avait été ratifiée ce matin lors de la réunion du Comité permanent, après quoi la législation pourrait entrer en vigueur le mercredi 1er juillet, date à laquelle la rétrocession du territoire est commémorée. de la souveraineté britannique à la souveraineté chinoise en 1997.

Selon le journal, l’ANP débat actuellement de l’insertion de la loi dans l’annexe III de la loi fondamentale de Hong Kong, considérée comme la “mini-constitution” de la ville semi-autonome, et comprendrait des peines allant jusqu’à la prison à vie pour “actes de sécession, subversion, le terrorisme et la collusion avec des forces étrangères pour compromettre la sécurité nationale. “

Le journal a ajouté que la loi avait été ratifiée par le vote unanime des 162 membres du comité permanent et que l’agence de presse d’Etat Xinhua offrira cet après-midi “plus de détails” sur le contenu de la nouvelle réglementation.

Pour sa part, la chef de l’exécutif local, Carrie Lam, a refusé aujourd’hui de répondre aux questions relatives à la loi jusqu’à ce qu’elle soit approuvée et figure à l’annexe III pour promulgation par Hong Kong.

“Il serait inapproprié de répondre à des questions sur la loi pour le moment. La seule chose que je peux dire, c’est que lorsqu’il sera approuvé, nous ferons tout notre possible pour expliquer comment il est mis en œuvre et comment il est exécuté », a-t-il déclaré.

Une grande “menace” pour les droits de l’homme, selon Aministía Internacional

L’ONG Amnesty International a déclaré dans un communiqué aujourd’hui que l’adoption de la loi représente une “menace” majeure pour les droits de l’homme à Hong Kong, et que “désormais, la Chine aura le pouvoir d’imposer ses lois contre toute personne qu’elle considère comme soupçonnée d’être” commettre un crime”.

“La rapidité et le secret avec lesquels la Chine a poussé cette législation aiguise la crainte que Pékin ait créé une arme de répression pour l’utiliser contre les détracteurs du gouvernement, y compris les personnes qui n’expriment leurs opinions que pacifiquement”, a déclaré le chef de l’organisation pour la Chine Joshua Rosenzweig.

Il ajoute que l’objectif de Pékin est de “gouverner Hong Kong par peur” et que la loi pourrait finir par punir les candidats du mouvement pro-démocratie qui se présentent aux élections au Conseil législatif de Hong Kong en septembre prochain.

La loi ne va pas être un “tigre sans dents”

Le texte sur lequel travaille le législateur chinois est encore inconnu, mais le South China Morning Post a cité lundi deux sources qui ont assuré que la loi comprendrait des peines de prison à perpétuité pour “actes de sécession, subversion, terrorisme et complot avec des forces étrangères pour compromettre la sécurité nationale. ”

Auparavant, on parlait de peines maximales de 10 ans de prison, mais la Chine semble parier fermement contre le mouvement pro-démocratie.

L’une des sources citées par ce moyen a assuré que la nouvelle norme «couvrira plus que la sécession et la subversion. La loi ne sera pas un tigre sans dents. »

Une autre question qui a été débattue au sein du Comité permanent, selon ces sources, est la possibilité que la loi puisse avoir un effet rétroactif une fois qu’elle aura été promulguée.

Le texte juridique aurait pour objectif de “sauvegarder la sécurité nationale” contre les “ingérences étrangères” tant redoutées que Pékin considère être à l’origine des manifestations massives qui ont commencé il y a plus d’un an.

Les avocats et militants de Hong Kong pensent cependant que la loi finira par restreindre les libertés dont jouit la ville. (30 juin 2020, EFE / PracticaEspañol)

(Traduction automatique)

L'actualité vidéo connexe (30 juin 2020):


Noticias al azar

Multimedia news of Agencia EFE to improve your Spanish. News with text, video, audio and comprehension and vocabulary exercises