Puede usar las teclas derecha/izquierda para votar el artículo.Votación:1 estrella2 estrellas3 estrellas4 estrellas5 estrellas (2 votos, promedio: 5,00 sobre 5)
LoadingLoading...

Monde

La disparition à l’aéroport de l’oncle de Juan Guaidó à son retour à Caracas après 23 jours de tournée internationale

Caracas / Un oncle de Juan Guaidó, Juan José Márquez, a disparu mardi peu après avoir atterri à Caracas avec son neveu, le chef de l’opposition vénézuélienne, et après avoir été intercepté par les autorités douanières, selon l’équipe du politicien.

“Nous avons dénoncé la disparition de Juan José Márquez, oncle du président (en charge) Juan Guaidó, qui accompagnait le président dans l’avion au moment de son arrivée au Venezuela”, a rapporté sur Twitter le Centre national de communication (CNC) de Guaidó.

Il a également accusé le gouverneur Nicolás Maduro et le directeur de la sécurité de l’aéroport international de Maiquetía, Franco Quintero, de “son intégrité physique”.

“Nous exigeons sa libération”, poursuit le message de l’équipe de Guaidó, que près de 60 pays reconnaissent comme président par intérim du Venezuela.

À cet égard, ils ont précisé que Márquez avait accompagné Guaidó à son retour au Venezuela après une tournée de 23 jours.

“Après une migration normale et sur le point de partir, Márquez a été retenu pour un prétendu examen du Seniat (Service national intégré des douanes et de l’administration fiscale)”, a ajouté l’information.

Les partisans du Chavismo battent Guaido

Après avoir passé les contrôles d’immigration, Guaidó s’est rendu au hall des arrivées de l’aéroport de Maiquetía, qui dessert Caracas, où environ 200 partisans du Chavismo qui l’ont battu, l’ont poussé et insulté jusqu’à ce qu’il puisse atteindre son véhicule, avec lequel il est arrivé. Il a quitté l’endroit.

“Profitant du chaos de l’aéroport provoqué par la violence de la dictature, ils ont retenu M. Márquez”, a ajouté le message du CNC sur Twitter.

Enfin, ils ont expliqué que plusieurs “proches ont rapporté qu’il les avait contactés” et leur ont dit que les responsables du Seniat “ne lui demandaient que de signer certains papiers pour prendre leur retraite”.

«À partir de ce moment, il n’a plus eu de nouvelles de lui. Nous dénonçons les disparitions forcées et demandons leur libération », ont-ils conclu. (12 février 2020, EFE / PracticaEspañol)

(Traduction automatique)

Les actualités vidéo liées:


Vocabulary

Congratulations - you have completed .

You scored %%SCORE%% out of %%TOTAL%%.

Your performance has been rated as %%RATING%%


Vos réponses sont surlignées ci-dessous.
Question 1
Mi 'tío' es... (My 'tío' is...)
A
el padre de mi padre o de mi madre.
B
el hijo de mi padre o de mi madre.
C
el hermano de mi padre o de mi madre.
Question 2
Mi 'sobrino' es... (My 'sobrino' is...)
A
el hijo de mi abuelo o de mi abuela.
B
el hijo de mi hermano o de mi hermana.
C
el hermano de mi padre o de mi madre.
Question 3
La expresión 'a partir de ese momento' significa... (The expression 'a partir de ese momento' means...)
A
"desde ese momento".
B
"en otro momento".
C
"en ningún momento".
Question 4
Los 'simpatizantes del chavismo'... (The 'simpatizantes del chavismo'...)
A
están a favor del chavismo.
B
no están ni a favor ni en contra del chavismo.
C
están en contra del chavismo.
Question 5
El artículo determinado para 'mensaje ' es: (The definite article for 'mensaje ' is:)
A
la
B
lo
C
el
Une fois terminé, cliquez sur le bouton ci-dessous. Toutes les questions que vous n'avez pas complétées sont marquées comme incorrectes. Obtenir les résultats
Il y a 5 questions à compléter.

Noticias al azar

Multimedia news of Agencia EFE to improve your Spanish. News with text, video, audio and comprehension and vocabulary exercises.